Comment prier prier le Rosaire ? Quels sont les mystères du Rosaire ?
Comment prier le Rosaire ?

Comment prier le Rosaire ?

Catégories : Comment prier ? Rss feed

Sommaire:

1- De l’Antiquité à nos jours, une prière sacrée sans cesse renouvelée

2- Du patenôtre au Rosaire

3- Saint Dominique et le Rosaire

4- L’institution du Rosaire à partir du XIIIème siècle

5- Les mystères Joyeux du Rosaire

6- Les mystères Douloureux du Rosaire

7- Les mystères Glorieux du Rosaire

8- Les mystères Lumineux du Rosaire

Le Rosaire est une prière très ancienne, datant des débuts de la chrétienté. Au cours des siècles et jusqu’au pontificat de Jean-Paul II, sa pratique a évolué à plusieurs reprises. Dans les premiers siècles après Jésus-Christ, ce n’était qu’une simple série de prières comptée à l’aide de cordes nouées de 150 nœuds. Aujourd’hui, le Rosaire est prié avec les quatre Mystères, chaque mystère ayant des jours et des périodes de l’année liturgique attribuée.

Pour réciter le Rosaire, on utilise le chapelet dont l’utilisation remonte aux origines du christianisme. Nous verrons dans cet article quels sont les liens entre notre chapelet chrétien et le Rosaire.

Comment prier le Rosaire Catholique

De l’Antiquité à nos jours, une prière sacrée sans cesse renouvelée.

Du patenôtre au Rosaire

Selon les historiens, la prière avec un chapelet est très ancienne. On la trouve également dans de nombreuses religions. Il s’agissait dans les premiers temps d’une corde nouée de 150 nœuds. Alors que les moines à partir du IVème siècle récitaient les 150 psaumes de David, il était nécessaire de trouver une prière simple et facile que pourraient dire les croyants illettrés.

Le « psautier du Christ » était donc une suite de 150 « Notre Père » à l’aide du chapelet de 150 nœuds ou perles nommé « patenôtre ». Au IXème siècle apparut le « Psautier de la Vierge » qui consistaient en 150 « Je vous salue ». Avec les croisades au XIème siècle, la récitation du rosaire à l’aide de ce chapelet rudimentaire se démocratisa. Puis à partir des révélations reçues par Saint Dominique au XIIIème siècle le rituel du Rosaire se démocratisa.

Saint Dominique et le Rosaire

Retiré dans une grotte près de Toulouse pour prier sur les hérésies qui mettaient en danger l’Église, Saint Dominique (1170-1221) menait une vie de jeûne, de prière et de dévotion quand la Vierge Marie lui apparut. Après avoir apaisé son tourment, elle lui révéla le Rosaire comme un remède contre les ennemis de l’Église : plus les chrétiens seraient nombreux à prier le Rosaire, plus cette prière serait efficace. La Vierge présenta donc le Rosaire à la fois comme un objet de méditation et de salut individuel mais aussi comme un moyen de prédication contre les hérétiques. Comment prier le Rosaire Catholique

La Vierge suggéra à Saint Dominique de diviser la récitation du rosaire en trois parties faisant écho aux moments de la vie de la Vierge et du Christ qui étaient passés par trois étapes : la joie, la souffrance et la gloire.

L’institution du Rosaire à partir du XIIIème siècle

A partir de ce moment, le chapelet tel que nous le connaissons fut diffusé. A la même époque, l'Église répartit la récitation du Rosaire, très longue, sur la semaine.

Le chapelet tel que nous le connaissons est divisé en deux parties.

La première comprend la croix représentant le signe de croix pour commencer la prière et la récitation du Credo . Les quatre perles suivantes sont : la grosse perle pour un « Notre Père » les trois petites pour trois « Je vous salue ».

En transition entre la première et la deuxième partie, on récite un « Gloire au Père ». Pour commencer chaque dizaine, on annonce le mystère sur lequel portera la dizaine de prières suivante puis on récite le « Notre Père » sur les grosses perles et le « Je vous salue » sur les petites perles.

chapelet rosaire

Chapelet eau de Lourdes,les 20 mystères du Rosaire, grains bois 8,20€

statue marie du rosaire

Statue Notre Dame du Rosaire à l'enfant en résine 21 cm 19€

chapelet du rosaire

Chapelet Rosaire de Lourdes en corde avec 20 dizaines 8€

Les mystères Joyeux du Rosaire

Ces mystères représentent les moments joyeux traversés par la Vierge Marie et son fils : comme les cinq dizaines du chapelet, ils sont du même nombre. Les mystères Joyeux sont préférentiellement récités les lundis et samedis ainsi que pendant la période qui s’étend de l’Avent au dimanche des prêtres.

  • Le premier mystère concerne l’Annonciation : le moment où l’ange Gabriel visita la Vierge Marie pour lui annoncer qu’elle enfanterait du fils de Dieu. Ce mystère est celui de l’humilité.

  • Le deuxième mystère est consacré à la Visitation : lorsque Marie rendit visite à sa cousine Elizabeth, cette dernière sentit l’enfant en elle tressaillir de joie. Cette prière consacre la charité fraternelle.

  • Le troisième mystère joyeux est celui de la Nativité. On médite sur la venue du Messie parmi nous.

  • Le quatrième mystère joyeux concerne la présentation au temple. Un vieil homme de Jérusalem nommé Syméon reconnaît en Jésus le Messie. Ici on prie sur la qualité du détachement.

  • Enfin le cinquième mystère représente le recouvrement au temple. Joseph et Marie cherchaient Jésus dans la ville quand au bout de trois jours, ils le retrouvèrent au temple assis au milieu des docteurs de la loi. Ce mystère est dédié à l’obéissance.

Chacun des mystères peut être suivi d’une méditation.

Les Mystères douloureux du Rosaire

Ils sont consacrés à la Passion du Christ :

Les mystères Douloureux sont surtout récités les mardis et vendredis ainsi que pendant la période qui s’étend du dimanche des prêtres à la Résurrection.

  • Le premier mystère concerne l’Agonie de Jésus au jardin : Jésus prie à Géthsémani, demandant à Dieu d’éloigner de lui ce moment douloureux. C’est le repentir.

  • Le deuxième mystère est consacré à la Flagellation : Jésus n’oppose aucune résistance à ses tortionnaires, il se donne à la douleur : c’est la mortification des sens.

  • Le troisième mystère douloureux est celui du Couronnement d’épines : Jésus est couronné et salué comme un roi, c’est le moment du mépris des moqueries mondaines.

  • Le quatrième mystère douloureux est consacré au temps où Jésus porte sa croix, l’heure de la patience et de la soumission.

  • Enfin le cinquième mystère représente la mort sur la croix, c’est le temps du pardon aux ennemis.

Les mystères Glorieux du Rosaire

Les mystères glorieux représentent le temps de la Résurrection et des événements qui lui ont succédé. Ils sont récités en priorité les mercredis et dimanches et du dimanche de la Résurrection au dimanche de la Pentecôte.

  • Le premier mystère concerne la Résurrection, c’est le triomphe sur le péché. Les femmes se rendent au tombeau du Christ et ne le reconnaissent pas quand il se présente à elle. C’est l’invitation à vivre en homme nouveau ou en femme nouvelle.

  • Le deuxième mystère Glorieux est consacré à la l’Ascension : Jésus est enlevé au Ciel et s’assoit à la droite du Père. C’est le moment d’aspirer pour soi et pour les autres aux choses d’en haut.

  • Le troisième mystère est celui de la Pentecôte : l’Esprit Saint se répand sur toutes les personnes présentes. Pour les chrétiens c’est l’invitation à écouter et à se laisser guider par l’Esprit.

  • Le quatrième mystère Glorieux est l’Assomption de Marie au Ciel. Les chrétiens peuvent demander la grâce d’une bonne mort.

  • Enfin le cinquième mystère Glorieux représente le couronnement de la Vierge au Ciel : c’est le temps de se confier à la Vierge, le temps de la prier.

Les mComment prier le Rosaire Catholiqueystères Lumineux du Rosaire.

Ils ont été ajoutés en 2002 par le pape Jean-Paul II au cours de la consécration d’une année du Rosaire allant d’octobre 2002 à octobre 2003. C’est la première modification introduite dans la méditation du Rosaire depuis le XIIIème siècle. Ainsi ce pape s’inscrit dans la lignée de ceux qui ont encouragé à la prière du Rosaire. Les mystères Lumineux aident les chrétiens à la contemplation de la vie publique de Jésus. Ils sont récités en priorité les jeudis. Cet ajout d’un mystère a modifié l’ancien ordre des jours de prière.

  • Le premier mystère Lumineux concerne le Baptême dans le Jourdain, il célèbre la filiation au Père, mais aussi le premier pas vers la rédemption, c’est l’état de grâce.

  • Le deuxième mystère Lumineux est consacré aux Noces de Cana : au cours des noces de Cana, à la demande de Marie, Jésus transforme l’eau en vin. C’est la célébration de la confiance, de la renaissance en l’Esprit Saint.

  • Le troisième mystère Lumineux est celui de la Prédication de Jésus. Jésus annonce le Royaume parmi nous, c’est le moment de la conversion et de l’aspiration au Royaume.

  • Le quatrième mystère Lumineux est la Transfiguration. Au cours d’une prière avec Jean, Jacques et Pierre, ses disciples le voient transfiguré dans la Gloire de Dieu. Le fruit du mystère est la grâce d’une vie intérieure et l’observation des paroles de Jésus.

  • Enfin le cinquième mystère lumineux représente l’institution de l’Eucharistie. On célèbre ici la participation et l’amour de l’Eucharistie telle que nous l’a transmise le seigneur au cours de la Cène.

La prière du Rosaire reste une prière très pratiquée par les catholiques du monde entier. Elle a connu un renouveau et un regain de pratique à partir de l’année du Rosaire voulue par Jean-Paul II en 2002.

Prière pour le Rosaire

Seigneur, nous venons à vous pour vous remercier pour la prière du Rosaire.

Nous vous remercions pour le réconfort et la paix qu'elle apporte à nos cœurs. Nous vous remercions pour les bénédictions que vous avez accordées à travers cette prière.

Nous vous demandons de nous donner la grâce de méditer sur les mystères de la vie de votre Fils Jésus et de sa Mère Marie.

Nous vous demandons de nous aider à comprendre les enseignements de votre Évangile et à les mettre en pratique dans notre vie quotidienne.

Nous vous demandons de nous donner la force de surmonter les tentations et les épreuves que nous rencontrons.

Nous vous demandons de bénir les personnes qui ont introduit le rosaire dans notre vie, et de les protéger contre tout mal.

Nous vous remercions pour toutes les bénédictions que vous nous avez données à travers la prière du Rosaire et nous vous confions notre vie et notre âme.

Amen.

Partager ce contenu

Recherche dans le blog