Les apparitions de la Vierge Marie en France

Les apparitions de la Vierge Marie en France

Publié le : 11/05/2022 18:30:00
Catégories : Actualités Religieuses

Sommaire:

De l'Antiquité et du Moyen Âge, quelques apparitions en Europe

Apparitions et miracles en Europe

L’apparition de Notre-Dame-du-Rosaire à Saint Dominique

À partir de l'époque Moderne, introduction de procédures pour valider les apparitions de la Vierge Marie

L’évolution de la position de l’Eglise face aux visions et apparitions

Les apparitions mariales du Laus (Hautes- Alpes, France)

Des apparitions de la Vierge pendant 54 ans

Le message des apparitions du Laus

Les miracles de Saint Etienne du Laus

L'apparition de la Vierge Marie à la Salette en Isère (France)

Le déroulement de l'apparition

Le message de Notre-Dame de la Salette

Les miracles de La Salette

Les apparitions de Lourdes

Les apparitions de l’Immaculée Conception à Lourdes.

Le message de Notre-Dame de Lourdes

Les nombreux miracles de Lourdes

L'apparition mariale de Pontmain en Mayenne (France)

Le déroulement de l’apparition : plusieurs tableaux décrits par les enfants

Le miracle de Pontmain

Notre religion catholique donne une place très importante à l'image maternelle de la Vierge Marie. Tout au long de l'histoire du christianisme des récits de visions et d'apparitions mariales ont été rapportés. En fonction des périodes, ces récits de chrétien ayant vu la Vierge ont été traités de différentes façons. Dans l’Antiquité et au Moyen Age c’était l’autorité de la personne « voyante » qui rendait de facto la vision ou l’apparition crédible. A partir de la fin du XVème siècle l'Église a mis en place des procédures de vérification et d'authentification qui furent encore approfondies au XIXème siècle.

Les apparitions mariales sont toujours accompagnées d'un message. Ce dernier est souvent une recommandation sur la manière de prier, sur une actualité du monde mais ne modifie en rien le dogme de la foi chrétienne puis catholique.

De l'Antiquité et du Moyen Âge, quelques apparitions en Europe

Apparitions et miracles en Europe

De l'an 40 jusqu'à la fin du Moyen Âge plusieurs apparitions eurent lieu. Certaines sont attestés par des documents d'époque, d'autres appartiennent plus à la tradition populaire. Nous pouvons citer par exemple l'apparition de Notre-Dame du Pilier à Saragosse en Espagne en 40 après Jésus Christ qui provoqua par la suite la construction d'une vaste basilique dans cette ville.

La basilique de Notre-Dame des Neiges à Rome a été construite suite à une chute de neige sur la colline de l’Esquilin à Rome un 5 août. Le pape de l'époque indiqua que ce miracle avait eu lieu pour montrer où serait construite la basilique qu'il projetait d'élever. Cette basilique fut nommée Notre-Dame des Neiges et son culte se répandit peu à peu dans l'Europe entière.

L'apparition de Notre-Dame-du-Rosaire à Saint Dominique

Isolé dans un ermitage en Languedoc en 1208, Saint Dominique reçut la visite de la Vierge Marie. Elle avait une demande à lui transmettre : elles souhaitait que les chrétiens récitent le rosaire. C’est à la suite de cette apparition que le moine Dominique transmit le chapelet que nous connaissons aujourd’hui. La récitation du rosaire à l'aide du chapelet au cours de trois puis de quatre mystères fut instituée, et propagée rapidement dans le reste de la chrétienté. Cette prière reste toujours très populaire de nos jours.

À partir de l'époque Moderne, introduction de procédures pour valider les apparitions de la Vierge Marie

L’évolution de la position de l’Eglise face aux visions et apparitions

À la fin du Moyen Âge, l'Eglise voulut rationaliser les messages reçus de la Vierge ou du Christ.

· Les docteurs de l'Église commencèrent tout d'abord par faire une distinction entre les visions destinées à une personne individuelle et les apparitions qui s’accompagnait la plupart du temps de miracles.

· À ce moment-là est également mise en place une enquête de validité qui devra être réalisée par l'évêque du lieu.

Au XVIème siècle, en accord avec le rationalisme introduit par le siècle des Lumières, l'Eglise introduit une approche plus rationnelle dans la validation des apparitions. Ainsi pour être reconnues, des apparitions de la Vierge Marie doivent obligatoirement être accompagnées d'un ou de plusieurs miracles.

Au XIXème siècle, la science et la médecine demandent un droit de regard sur la validation des apparitions.

Enfin au XXème siècle les sociologues et les psychologues prennent à leur tour une place dans la reconnaissance des apparitions Marielle. Parallèlement à ce mouvement, la place des voyants des apparitions, c'est à dire ceux qui ont vu la Vierge prennent une place centrale.

Les apparitions mariales du Laus (Hautes-Alpes, France) de 1664 à 1718

Des apparitions de la Vierge pendant 54 ans

En une jeune bergère des Hautes-Alpes, Benoîte Rencurel n'ayant que très peu d'instruction, reçut la visite d'un vieux monsieur qui se présenta comme Saint Maurice. Il annonça à la jeune fille de 17 ans que la mère de Dieu lui rendrait visite prochainement.

C’est en effet ce qui se passa : la vierge apparut presque tous les jours à Benoîte alors qu’elle gardait son troupeau. Rapidement, ces apparitions suscitent l’émoi dans le village puis aux alentours. Le juge de la vallée, François Grimaud se déplace quelques mois plus tard pour faire une enquête. Ayant interrogé la voyante, il est très impressionné par ce qu'elle lui relate. Le lendemain avec le curé du lieu, il organise un grand pèlerinage paroissial pour assister au côté de Benoîte à l'apparition. Durant la manifestation de la Vierge, le juge murmure à Benoîte de demander à la dame son nom. Cette dernière annonce alors à la voyante qu'elle s'appelle « Dame Marie ».

Le message des apparitions du Laus

La plupart des apparitions du Laus eurent lieu dans un oratoire couvert de chaume dédié à Notre-Dame de bonne rencontre. Dès sa première apparition dans ce lieu La Vierge Marie annonça à Benoîte qu'une grande église serait bâtie à cet endroit même et que cet édifice serait destiné à la conversion des pêcheurs.

Toute sa vie et chaque jour de sa vie la bergère vint sur le lieu de la chapelle assister aux apparitions. Très vite les pèlerins affluèrent à Saint Etienne du Laus quel que soit le temps.

Les miracles de Saint Etienne du Laus

Très vite des récits de miracles, liés généralement à l'huile de la lampe de l'église sont diffusés, attirant une foule toujours plus nombreuse. Quatre chroniqueurs de l'époque consignèrent fidèlement les récits de Benoîte, ce qui en fait les apparitions les plus documentées de l’époque Moderne.

L'apparition de la Vierge Marie à la Salette en Isère (France)

Le déroulement de l'apparition

Le samedi 19 septembre 1846, deux jeunes bergers, Mélanie Calvat et Maximin Giraud âgés de 15 et 11 ans montent avec leur troupeau à l'alpage, comme à leur habitude. Les deux enfants ne se connaissent que très peu. Vers 15 heures, alors qu'ils cherchent leur troupeau, ils voient apparaître une grande clarté dans le creux d'une combe où coulait jadis une source. Ils s'en approchent et trouvent une belle dame assise la tête entre les mains, visiblement en pleurs. Redressant la tête, elle les invite à s'approcher, s'adresse à eux en français puis en patois afin qu'ils comprennent bien le message qu'elle a à leur délivrer.

Le message de Notre-Dame de la Salette

Cette Vierge qui pleure se plaint de l'impiété des chrétiens. Elle prédit de terribles châtiments si cela ne change pas et elle promet la clémence de Dieu si le peuple change de comportement. Enfin, la Vierge charge les deux enfants de faire connaître ce message au peuple des chrétiens.

Les miracles de La Salette

Le premier miracle déclaré a lieu un mois plus tard : une femme ne marchant qu'à l'aide de béquilles depuis une vingtaine d'années et étant couchée continuellement depuis sept ans demande à ses voisins d'aller sur les lieux de l'apparition prier pour sa guérison. A l’heure même où les pénitents étaient en oraison, cette femme se leva seule.

Les apparitions de Lourdes

Les apparitions de l’Immaculée Conception à Lourdes.

Notre-Dame de Lourdes apparaît du 11 février 1858 au 16 juillet de la même année devant la grotte de Massabielle à Lourdes. La jeune voyante Bernadette Soubirous avait à l'époque 14 ans. Au cours d'une de ses apparitions, la Vierge demanda à Bernadette de gratter au fond de la grotte pour y boire à la source. Cette source suscite et provoque toujours une grande vénération de la part des chrétiens.

Le message de Notre-Dame de Lourdes

À Lourdes, La Vierge invite les croyants à se convertir et à faire pénitence. Pour cela, elle leur demande de « venir à la source y boire et s’y laver ».

Attirant les pèlerins par millions, la grotte de Lourdes et sa source sont devenues le point le plus marquant du sanctuaire qui fut construit sur le lieu des apparitions.

Les nombreux miracles de Lourdes

Les miracles sont si nombreux à Lourdes qu'un comité à la fois médical et scientifique intervient pour toute guérison extraordinaire avant de soumettre le dossier à la direction ecclésiastique. Depuis février 2018, soixante-dix miracles ont été reconnus officiellement par l'église. De nombreuses autres guérisons inexpliquées ont également eu lieu.

L'apparition mariale de Pontmain en Mayenne (France)

L’apparition de Pontmain survient le 17 janvier 1871 dans un petit village de Mayenne. Au total sept enfants ont déclaré voir une Belle Dame mais seuls les trois plus âgés seront reconnus officiellement comme voyants par l'Eglise. L'apparition qui débute vers 18 heures pendant cette soirée d'hiver durera environ trois heures. Elle regroupe progressivement les habitants du village qui eux ne voient rien. Les quelques enfants présents leur décrivent les évolutions de l’apparition au rythme des prières de l'assemblée et au cours du temps. Cette apparition fut reconnue dès l'année suivante le 2 février 1872 par l'évêque par Mgr Casimir Wicart qui autorisa sa dévotion.

Le déroulement de l’apparition : plusieurs tableaux décrits par les enfants

Cette apparition très longue dans le froid est la neige se déroule en quatre tableaux, alors que les villageois se joignant aux enfants voyants priaient avec eux. Pendant tout ce temps les enfants, du plus âgé Eugène Barbedette de 12 ans au plus jeune âgé de 25 mois, décrivent ensemble aux adultes les changements qui interviennent dans l'apparition.

On a alors parlé de quatre tableaux différents. Ceux-ci changent en fonction du temps et des prières récitées par l'assemblée. Une belle dame vêtue d'une grand robe bleu parsemé d'étoiles d'or regarde les enfants avec bienveillance. Un message s'inscrit peu à peu sur une banderole « Mais priez mes enfants » « Dieu vous exaucera en peu de temps » et enfin « Mon Fils se laisse toucher ». En 1871 on est en plein dans la guerre entre l’Allemagne et la France.

Le miracle de Pontmain

La fin rapide de la guerre puis le retour de tous les conscrits du village fut interprété comme un miracle. Pont Main devient en quelques mois un lieu de culte rassemblant des chrétiens français puis venant de l’étranger.

Les apparitions de Notre-Dame en France ont toujours suscité beaucoup d’engouement et d’espoir. Les messages de la Vierge sont toujours une incitation à la prière et à la consolation. Elle ont considérablement marqué les catholiques de notre temps.

Partager ce contenu