L'eau de Lourdes

L'eau de Lourdes

Publié le : 20/04/2022 18:30:00
Catégories : Actualités Religieuses

Sommaire :

1- Une histoire de la source de l'eau de Lourdes

2- D'une flaque boueuse à une source miraculeuse

3- L'eau de Lourdes au centre des gestes rituels du sanctuaire

4- Ce qu'il faut savoir sur l’eau de Lourdes

5- Les bienfaits de l'eau de Lourdes

6- L’avis de la médecine

7- Ces guérisons attribuées à l’eau de Lourdes qui n'ont pourtant pas été reconnues.

8- Les dérives autour de l'eau de Lourdes dénoncées par l'Eglise

Le sanctuaire international de Lourdes dans les Pyrénées est le premier lieu de pèlerinage de France. Il rassemble des catholiques du monde entier. Les apparitions de la Vierge Marie qui ont eu lieu dans la grotte de Lourdes où Marie est apparue à Bernadette Soubirous, sont à l'origine d'une grande partie de la ferveur des chrétiens qui se rendent au sanctuaire de la grotte de Massabielle.

Cependant parmi tous les grands lieux de pèlerinage du monde, Lourdes a une particularité : il possède une source dont l'origine a été révélée par « Dame » elle-même (comme l'appelait Bernadette) à la jeune fille.

Cette source miraculeuse est un des mystères supplémentaires du lieu sacré qu'est le sanctuaire de Lourdes : d'une source boueuse où Bernadette a dû s'y reprendre à quatre reprises pour boire la première gorgée d'eau on a aujourd'hui une source ayant un débit de 32 m3 par an.

Quelle est l'histoire de cette source depuis son jaillissement en 1858 ? Quelles sont les vertus qui lui sont attribuées ? Quels sont les divers usages qui en sont faits ?

Une histoire de la source de l'eau de Lourdes

L'apparition de cette source est un élément tout à fait unique des grands lieux de pèlerinage. Un des éléments qui caractérisent ce lieu est la source de la grotte qui a jailli sous les mains de Bernadette le 25 février 1858.

D'une flaque boueuse à une source miraculeuse

Le 11 février 1858 Bernadette Soubirous accompagnée de sa sœur et d'une amie va ramasser du bois près du gave de Pau. Elle voit une « Dame vêtue de blanc portant une robe blanche, un voile blanc et une ceinture bleue » . C'est la première apparition de celle qui se présentera comme l'Immaculée Conception à Bernadette. La jeune fille renouvelle ses visites à la grotte et la Vierge Marie lui parle. Un dialogue s'entame.

Le 25 février est le jour de la 9e apparition : « la Dame » demande à Bernadette de gratter le sol au fond de la grotte en lui disant « d’aller à la source boire et vous y laver ». Dans les premiers jours, cette source n'est qu'une flaque d'eau boueuse qui cependant interpelle la curiosité des chrétiens. Ceux-ci se déplacent en foule pour accompagner Bernadette à chacune de ses visites à la grotte.

Le premier mars 1858, Catherine Latapie une femme à la main paralysée se rend à la source poussée par une force irrésistible. Après avoir trempé sa main dans cette eau encore mêlée de terre, la main de Catherine retrouve toute la souplesse et sa mobilité.

Très vite le bruit de ce miracle se répand : la source est appelée « source miraculeuse ».

Ce premier miracle sera reconnu en 1862 par les plus hautes autorités catholiques. C'est le premier miracle officiel de Lourdes dans lequel l'eau de la source a joué un grand rôle.

L'eau de Lourdes au centre des gestes rituels du sanctuaire

Tout pèlerin qui se rend au sanctuaire de Lourdes a la possibilité d'accomplir les gestes rituels de ce lieu : boire l'eau de la source, se laver le visage.

Grâce à un lieu installé juste à côté du sanctuaire on peut également s'y plonger entièrement. En effet des piscines d'eau de Lourdes peuvent recevoir toute personne souhaitant s'y immerger. Pour les grands malades un dispositif est également mis en place. Ainsi tous ceux qui le souhaitent peuvent se baigner dans cette eau à la signification si particulière.

Ce qu'il faut savoir sur l’eau de Lourdes

Cette eau miraculeuse suscite beaucoup d'enthousiasme, nombreux sont les pèlerins qui partent du sanctuaire avec une gourde d’eau de Lourdes. Cependant, il est nécessaire de rappeler quelques vérités à son sujet.

L'eau de Lourdes n'est pas une eau bénie, en effet aucun prêtre n'intervient pour la bénir.

Bernadette Soubirous voyant l'engouement suscité par la source miraculeuse précisa un jour: « On prend l'eau comme un médicament, cette source n'aurait pas de vertu sans la foi ». Si on interprète sa pensée on comprend bien que la principale vertu de l'eau de Lourdes réside dans la foi que portent les croyants au sanctuaire même de Lourdes où ils reconnaissent une intervention divine.

Les bienfaits de l'eau de Lourdes

L’avis de la médecine

Chacun des soixante-dix miracles reconnus officiellement par l'Eglise l'a été par un processus long et compliqué incluant des médecins et des autorités de l'Église catholique.

En dehors de ces miracles reconnus, des médecins se prononcent sur ce qui se passe à Lourdes. Ainsi, la rhumatologue américaine Esther Sternberg fait remarquer qu'un lieu comme les sanctuaires imprégné « d'émotions et de compassion » ne peut manquer d'avoir un effet bénéfique sur le cerveau et le système immunitaire. Cela peut avoir un rôle sur la guérison des malades.

A son tour le professeur Montagnier, grand spécialiste des recherches sur l'eau, ne relève aucune propriété particulière pour l'eau de Lourdes. Il a travaillé sur la mémoire de l’eau, sa structure et son rôle électromagnétique. Il souligne que les analyses de l'eau de Lourdes ne font ressortir aucune propriété particulière. Cependant, il a déclaré que les maladies provoquent dans le corps humain des changements électromagnétiques… peut-être une piste à suivre.

Ces guérisons attribuées à l’eau de Lourdes qui n'ont pourtant pas été reconnues

Le processus de reconnaissance des guérisons miraculeuses à Lourdes est un processus long exigeant et compliqué. Régulièrement des personnes se disent guéries miraculeusement. Le caractère miraculeux de ces guérisons n'en est pas pour autant reconnu comme guérison officielle. En effet, le processus de reconnaissance d'un miracle est une procédure longue et fastidieuse.

Il existe pourtant environ 7000 guérisons connues attribuées au sanctuaire de Lourdes.

La dernière guérison proclamée et médiatisée l’a été par la chanteuse bien connue Shakira. Cette artiste d'origine colombienne a connu des problèmes de voix en 2017. Ceux-ci ont été suivis d'une annulation de concerts et de sa tournée. Cette situation a provoqué chez Shakira une profonde dépression. En 2018 Shakira se déplace au sanctuaire de Lourdes. Quelques mois plus tard, elle peut à nouveau chanter. Pour elle comme pour son entourage, cette guérison et ce retour sur scène sont miraculeux.

Les dérives autour de l'eau de Lourdes dénoncées par l'Eglise

L'eau de Lourdes est disponible et gratuite. Ainsi plusieurs produits contenant de l'eau de Lourdes sont commercialisés. La communication autour de ces produits réside justement sur la présence d'eau de Lourdes dont ils sont constitués. Ainsi sont vendus des crèmes à base d'eau de Lourdes, des bonbons, des savons, des bijoux contenant une goutte d'eau de Lourdes et toutes sortes d’autres produits dérivés.

L'Eglise exprime régulièrement son désaccord par rapport à cette exploitation commerciale. Comme l'avait dit Bernadette Soubirous, cette eau n'est pas un médicament mais sa vertu réside dans la foi qu'on lui porte.

L'eau de Lourdes reste aujourd'hui au centre d'une attention particulière. Chaque pèlerin se rendant aux sanctuaires souhaite aller à la source. La plupart ramènent chez eux une bouteille ou une petite gourde. Cette dévotion et cette foi sont ce qu'il faut retenir du mystère de la source de l'eau de Lourdes.

Partager ce contenu